MR GAB


Doussahou a grandi dans la musique avec sa famille qui en écoutait tout le temps et avec qui le jeune
homme regardait de temps en temps les KORAS Music AWARDS. En même temps lui et ses frères
s’amusaient à reprendre les chansons des artistes nominés et à imiter leurs gestes pendant les scènes,
ce qui déclenchera une grande envie de faire de la musique et de devenir un artiste international qui sera
également nominé au KORAS comme les autres.

 
En 2009, Mr Gab commence avec des freestyles en interprétants les chansons des artistes qui l’ont inspiré
tels que Koba, Youssoupha, la Fouine, Corneille et bien d’autres. Pour ses débuts, Mr Gab rappait avec
sons amis du lycée et les deux faisaient des freestyles et clashs à l’école et au quartier. Ils ont écrit
plusieurs morceaux ensemble mais qui ne sont malheureusement pas sortis de leur chambre. Ils réunirent
quelques éléments de production pour leur prise de voix pour avoir des maquettes prêtes avant d’aller en
studio Pro pour l’enregistrement de leur single. Une histoire avec son pote qui s’arrêtera en chemin car
ce dernier aspirait à autre chose de bien plus passionnant pour lui que la musique.

 
En 2012, l’artiste entre en studio pour la première fois avec le collectif MbeleBoyzs (CMB), pour
l’enregistrement de leur single intitulé « Ici s’est Mbele », puis son premier solo « Casse moi le dos » avec
lequel il s’est fait connaitre au Gabon et précisément dans son secteur. Ce hit était accompagné d’un clip
vidéo toujours disponible sur YouTube. Mr Gab a été encadré par plusieurs de ses grands du quartier,
des anciens rappeurs, dont le principal est Monsco, il en garde de bon souvenir de cette expérience.
Au début de sa carrière, il travaillait plus en autoproduction jusqu’à sa signature au sein du label OKOUME
Production en janvier 2016, Label qui le produit actuellement. L’artiste a travaillé avec plusieurs autres
artistes Gabonais tels que : Kesstate, Ng Bling, Lexical Flo, Dr Feeling et bien d’autres jeunes artistes
talentueux et connus avec qui il collabore de temps en temps.

Commentaires

laissez vos commentaires